Ramsay Santé
Hôpital Privé Jean Mermoz

L'hôpital privé Jean Mermoz s’engage sur la prise en charge sécurisée de tous les patients, tout en restant mobilisé dans la lutte contre l’épidémie

Article le

Dès le passage officiel de la France au stade épidémique mi-mars, les établissements du groupe Ramsay Santé se sont organisés pour accueillir jusqu’à 1 500 patients Covid dans 46 établissements dont 350 en réanimation grâce à une capacité d’accueil quasiment triplée en Ile de France. Conformément aux directives de l’Agence Régionale de Santé, les interventions chirurgicales non urgentes ont été déprogrammées et les activités de soins ont été limitées dès le 16 mars.

L'hôpital privé Jean Mermoz s’engage sur la prise en charge sécurisée de tous les patients, tout en restant mobilisé dans la lutte contre l’épidémie

À l’heure où l’épidémie semble se stabiliser, il est aujourd’hui essentiel de réintégrer dans le circuit hospitalier les patients pour lesquels le report de consultations, d’examens ou d’interventions pourrait déboucher à court ou moyen terme sur une « perte de chance ». Grâce à l’engagement sans faille des médecins et des personnels soignants, Ramsay Santé réorganise ainsi ses activités médicales et chirurgicales de façon à sécuriser les patients, physiquement et psychologiquement, dans le contexte de l’épidémie Covid-19.

Cette réorganisation prend la forme d’« engagements patients », qui s’appliquent à l’hôpital privé Jean Mermoz :

1. Analyse systématique du rapport risque/bénéfice de l’intervention
Pour les consultations/soins qui ont été déprogrammés, comme pour les nouveaux patients, le praticien mène une évaluation rigoureuse des besoins du patient afin de lui proposer le traitement adapté dans les délais requis.

2. Transparence de l’information patient
Le praticien informe le patient sur les avantages et inconvénients des alternatives (réalisation ou report de l’intervention) dans le contexte spécifique de la pandémie.

3. Aménagement des établissements & Organisation des visites
L’établissement met en place des parcours patients spécifiques selon le risque présenté par chaque patient/situation.
L’établissement aménage les horaires de consultation/intervention et les lieux (collectifs) d’accueil et d’attente pour une distanciation sociale maximale. Il intègre dans la planification des interventions une majoration du temps de nettoyage des blocs. Limitation au maximum de la présence de personnes externes à l’établissement :

  • Pas de visite pour les patients, sauf décision médicale exceptionnelle en lien avec leur état de santé.
  • Pas d’accompagnant pour les adultes et un seul adulte pour l’accompagnement d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne dépendante.

4. Disponibilité des équipements de protection et de dépistage
Nos patients hospitalisés, tout comme les professionnels assurant leur prise en charge, seront systématiquement équipés pour une protection optimale (masques, gel hydro alcoolique…). Un test de dépistage sera réalisé avant hospitalisation chaque fois que la situation le rendra nécessaire.

5. Utilisation privilégiée des outils digitaux
L’établissement préconise l’utilisation en priorité des outils digitaux pour limiter les interactions humaines : consultations de télémédecine – portail d’admission en ligne Ramsay Services ou envoi des documents par mail – utilisation d’une application de suivi post-séjour pour les patients le nécessitant.

6. Priorité aux circuits courts
L’établissement et les praticiens privilégient les interventions en circuit court : ambulatoire, Récupération Rapide Après Chirurgie (RRAC), hospitalisation de jour avec distanciation sociale pour permettre un retour à domicile dans les meilleurs délais et conditions.
 

Article précédent

Merci du fond du cœur

Depuis le début de l’épidémie Covid-19, vous êtes nombreux à avoir fait preuve de générosité pour soutenir les équipes mobilisées au quotidien. Particuliers,...

Article suivant

Trois infirmières de l’institut de cancérologie de l’hôpital privé Jean Mermoz dans le dernier clip « des Frangines »

Une petite vidéo de trois infirmières de l’établissement retenue et diffusée dans le dernier clip « des Frangines » intitulé « Ensemble »