Hôpital Privé
Jean Mermoz

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

Chirurgie Robotique

Article le

L’Hôpital privé Jean Mermoz renforce son dispositif de prise en charge en cancérologie en s’équipant d’une des technologies de chirurgie robot-assistée les plus avancées : le robot Da Vinci X.

Chirurgie Robotique

 

L’Hôpital privé Jean Mermoz devient ainsi le premier établissement en France à acquérir ce nouvel équipement. 

La  chirurgie mini-invasive permet d’avoir des suites incomparablement moins douloureuses pour le patient, une durée d’hospitalisation plus courte – parfois même sans passage en service de réanimation – et un rétablissement plus rapide avec une reprise rapide des activités. Elle permet également d’éviter des complications de la chirurgie liées à l’ouverture de la paroi abdominale ou thoracique.

À l’origine utilisé dans la chirurgie urologique, le robot Da Vinci X a aussi vocation à l'hôpital privé Jean Mermoz à être utilisé en chirurgie : générale, thoracique et viscérale. (Consulter l'annuaire de nos praticiens)

 

Un équipement de pointe qui renforce le plateau technique de l’établissement

L'institut de cancérologie Jean Mermoz (établissement de Ramsay Générale de Santé) accueille plus de 3 000 patients par an dont la prise en charge peut être intégralement effectuée dans l’Institut, du dépistage/diagnostic jusqu’à toutes les étapes du traitement - chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie. Centre de référence en cancérologie, il se dote aujourd’hui du dernier robot chirurgical mis sur le marché : le Da Vinci X.

Celui-ci permet aux chirurgiens cancérologues de réaliser des interventions robot-assistées. Les gestes du robot étant parfaitement intuitifs grâce à une instrumentalisation qui reproduit les mouvements du poignet humain, le chirurgien peut désormais aborder plus sereinement des cas complexes pour lesquels la chirurgie mini-invasive n’était, auparavant, pas envisageable sans le robot. Le robot est également équipé de la vision numérique 3D en haute définition qui permet d’agrandir jusque 10 fois l'image, offrant ainsi au chirurgien une vue du champ opératoire proche de la réalité virtuelle (le chirurgien ayant littéralement l’impression d’être « dans » le malade), ce qui permet une chirurgie plus précise, moins invasive pour le patient et moins fatigante pour le chirurgien.

 

« La France arrive en 3ème position dans le classement des pays équipés en robots chirurgicaux. En tant que centre de référence en cancérologie, nous sommes fiers d’être l’un des premiers établissements en France à être équipés de ce robot de dernière génération. « Grâce à cette acquisition, nous espérons pouvoir continuer à offrir à nos patients les meilleures prises en charge » commente Pierre Tardif, Directeur Général de l’Hôpital privé Jean Mermoz.

Article précédent

Mars Bleu 2018

L'institut de cancérologie Jean Mermoz se mobilise en faveur du dépistage à l'occasion de Mars Bleu

Article suivant

La sexualité après un cancer

Elodie JARAMAGO, infirmière sexologue de l'institut de cancérologie Jean Mermoz parle de la sexualité après un cancer. Intervention dans le support L...